• Space Jam, les coulisses de l'entrainement au Dôme

    Actualités

    En 1995, pas mal de rumeurs circulent autour de la participation de Michael Jordan a un film d'animation. MJ y partagerait la vedette avec Bugs Bunny. En réalité, personne ne prend tout ça très au sérieux. En 1991, MJ et le célèbre lapin avait déjà fait équipe dans une publicité pour Nike qui avait reçu un accueil plutôt enthousiaste. Mais depuis, les choses ont bien changé. L'ancien numéro 23 des Bulls s'est retiré du basket-ball et il joue désormais dans ce que l'ont pourrait appeler gentiment, une équipe de base-ball de second rang.

    David Falk, l'agent de Sa Majesté, est favorable à ce projet. Ce long métrage pourrait en effet apporter à son joueur le regain de célébrité que son expérience ratée dans le base-ball a failli lui enlever. Rapidement, la Warner Bross confirme le projet. Le titre du film est connu. Ce sera "Space Jam". Le contrat est signé. His Airness n'a qu'une exigence : disposer de suffisamment de temps et d'infrastructures afin de se préparer convenablement pour la saison à venir. Son retour à la compétition pour les playoffs 1995 lui a laissé un goût amer (élimination 4-2 face au Magic d'Orlando en demi-finale de conférence). MJ a donc décidé de mettre toutes les chances de son côté pour réaliser une énorme saison 1995-96 avec les Bulls (et on connait la suite). Voici ce qui s'est passé de l'autre côté des caméras ou comment MJ s'est préparé pendant ces longues semaines de tournage qui seront finalement déterminantes pour la suite de sa carrière.

    ********************

    C'est au Dôme, un terrain éphémère spécialement aménagé au sein des studios de la Warner, que Michael Jordan va peaufiner sa préparation. Chaque fin d'après-midi et jusqu'à parfois tard dans la nuit, le triple champion NBA y affrontent joueurs professionnels, universitaires et quelques invités triés sur le volet pour des parties interminables sous les yeux ébahies d'une centaine de spectateurs. Ce dôme est un édifice constitué d'une énorme plateforme de bois recouverte d'une gigantesque toile blanche reposant sur une armature d'aluminium. Il est né, en partie, d'une idée de la Warner Bross : la reconnaissance des priorités incontournables du sportif le plus célèbre de la planète. Pour s'assurer la participation de la star à Space Jam, la compagnie américaine a en effet dû créer un endroit où il pouvait continuer de s'entrainer commodément sans être trop loin du plateau. Chaque jour, MJ y observe un programme de préparation physique très strict en prévision d'une saison cruciale pour lui.

    Tim Groover, le préparateur physique de Jordan, est chargé d'équiper la salle. Parquet (prêté par université de Long beach), chaîne stéréo, téléphone, fax, panneaux en plexi, douches, air conditionnée... Tout y est là pour celui qui n'a en réalité qu'une seule exigence : s'entrainer dur comme il le fait depuis sa tendre enfance.

    Pour Jordan et l'ensemble des athlètes qui participent au film (Larry Johnson, Charles Barkley, Tyrones Bogues, Shawn Bradley...), le Dôme est à la fois un lieu de préparation et de détente  qui permet d'évacuer la frustration provoquée par le rythme saccadé du tournage. Mais Warner Bross va vite sous estimer l'intérêt que le lieu va générer. Tous les joueurs confirmés de passage dans le coin veulent y affronter la tête d'affiche du film. MJ attire les foules ! Dennis Rodman, Reggie Miller, Chris Mills, Alonzo Mourning, Shaquille O'Neal, Cedric Ceballos, Juwan Howard, Glenn Rice, Magic Johnson, Grant Hill, Rod Strickland sont les premiers à faire le déplacement. Le Dôme connait un tel succès que Tim Groover est contraint de mettre en place un règlement intérieur. Pas d'appareil photo, pas d'autographes, et surtout aucun journaliste ne sont autorisés à pénétrer l'enceinte. Le matin, et l'après-midi jusqu'à 19h, MJ s'entraine seul avec Groover. Ensuite, c'est place au jeu libre.

    En raison de la frénésie provoquée par la célébrité de Jordan, le Dôme est surveillé vingt-quatre heures sur vingt-quatre par une équipe de sécurité. La direction de Warner Bross décide même de mettre en place des badges d'accès. Très vite, le Dôme devient "The place to be". Les joueurs NBA ne se font pas prier pour s'y rendre. La NBA est en effet en grève. Qui veut jouer sérieusement au basket pendant l'été doit se rendre dans cette cathédrale d'un nouveau genre. Le joueur le plus assidu est Dennis Rodman. Le fou génial a en effet besoin de voir comment passe le courant entre lui et son futur coéquipier aux Bulls.

    Sans la présence de Michael Jordan, cette étrange tente montée dans l'enceinte des studios n'aurait été qu'un terrain de basket quelconque. Mais pendant quelques semaines, durant cet été particulièrement chaud, le Dôme a été le lieu où se pratiquait le basket le plus explosif du monde, un basket  purement sportif. Pour ceux qui convoitaient les rares sièges, c'était un lieu unique dans lequel des choses importantes allaient se produire, un endroit qui disparaitrait bien trop vite. C'était là que les stars venaient, loin des caméras, de la presse et de la plupart des fans. C'était un endroit fantastique où régnait la bonne humeur et qui a sans doute permis à Jordan de réaliser la saison que l'on connait : record de 72 victoires pour seulement 10 défaites. Tout est dit !


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :