• C'est grave Docteur ?

    C'est grave Docteur ?

    Si vous claquez 400 euros par mois en sneakers, s'il vous est déjà arrivé de camper pour une paire ou si vous avez dédié une pièce entière de votre appartement à ce que le commun des mortels considérerait comme de vulgaires boîtes à chaussures, c'est que vous avez  fait votre entrée dans l'invraisemblable famille des Sneakers Addicts. Vous ne savez pas ce que cela signifie ? -Keep flying with Him- a listé pour vous les principaux symptômes de ce qui peut passer pour une passion, une obsession ou un peu les deux à la fois. Attention, la liste n'est pas exhaustive. Vous êtes prévenus !

    ********************

    -1- Vous possédez du matériel de camping, mais vous n’en avez pourtant jamais fait.

    -2- Vous vous amusez à lister, inventorier, numéroter vos boîtes. Les cas les plus graves vont jusqu'à apposer une photo de la chaussure sur la boîte de ladite chaussure.

    -3- Vous avez très gracieusement concédé 1m2 de votre dressing à votre femme. Le reste? C'est pour vos sneakers !

    -4- Vous passez votre temps à photographier vos sneakers... et au passage vous avez élu inventeur du siècle celui qui a eu l'ingénieuse idée d'équiper votre smartphone d'une fonction appareil photo.

    -5- Vous avez prouvé à votre femme le jour même de votre mariage qu'elle n'était pas votre seule et unique raison de vivre.

    -6- Vous vous affichez pour prouver votre amour de la sneaker.

    -7- Vous sacrifiez jusqu'à vos propres paires, par absurdité, fanatisme ou lassitude.

    -8- Vous pensez pouvoir porter vos baskets avec n'importe quoi. De toute façon, ces kicks elles vous rendent beau !

    -9- Vous êtes persuadé que les sneakers c'est comme les voitures, ça s'entretient ! Un petit nettoyage 30 minutes tous les soirs pendant que Madame prépare le repas, ça ne peut pas leur faire de mal.

    -10- Vous restez persuadé que les resellers dont vous considérez qu'ils vous empêchent de mettre la main sur le sain graal. En même temps, si nous n'aviez pas claqué toute votre tune dans les quelques 200 paires qui dorment dans vos placards, l'achat/revente à but lucratif est quelque chose qui ne vous aurait pas déplu.

    -11- Votre magazine people préféré, ce n'est pas Voici. Non, vous c'est plutôt Celebkicks.

    -12- Vous stockez vos paires sans jamais les porter. Et puis un jour...c'est un peu Noel sous la neige.

    -13- La passion de la sneaker est en vous...encrée en vous !

    -14- Vous aimez faire les courses en supermaché. Enfin, c'est surtout le passage en caisse et la distribution des sacs plastiques qui vous font tripper.

     

    Si vous vous reconnaissez dans au moins 5 de ces symptômes, vous faite partie de cette grande famille des fanas de chaussures. Les fameux sneakers addicts. C'est grave. Pas vraiment, mais ça coute cher. Trop cher ? Un cauchemar pour vos proches ? Pas d'inquiétude, les solutions existent. Avec beaucoup de ténacité vous viendrez à bout de cette manie incontrolable qui a vous conduit, malgré vous, à accumuler des dizaines de paires. Lorsque vous aurez pris la décision de consacrer une semaine entière de votre vie aux rubriques "déposer une annonce" d'ebay , du boncoin ou encore de Sneaks Exchange, c'est que vous serez sur la voie de la rédemption. Vous reprendrez alors le cours de votre vie. Un petit effort donc. Votre penchant pour la kicks ne doit pas rendre votre vie si absurde.


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :