• Le côté obscur du personnage

    Le côté obscur du personnage

    C'est un des côtés obscurs du personnage. Michael Jordan est un joueur, mais pas uniquement de basket. C'est un gambler comme ont dit en anglais. En clair, le hasard le fascine autant (si ce n'est plus) que la réalité mathématique des play book NBA. Il a joué et joue encore. Matin, midi et soir. Avec ou contre ses coéquipiers, des personnages de passage, des pros, des amateurs, des retors et des naifs.

    A-t-il gagné plus qu'il a perdu ? Non. Du coup, Jordan a contracté des dettes. En 2005, il a accepté d'aborder le sujet avec Ed Bradley, le journaliste star du magazine 60 Minutes. A la question : "Vous êtes-vous mis dans des situations délicates en raison de votre addiction au jeu ?" Jordan a répondu : "Oui". Autre question : "Au point de mettre en danger votre mode de fonctionnement et celui de votre famille?" Réponse : "Non".

    Ce que l'on sait : Jordan a perdu beaucoup d'argent en pariant à tout va (principalement sur les parcours de golf). Il a fui ses chambres d'hôtel à la veille de matchs de playoffs importants pour aller jouer dans des casinos. Ce que l'on a autrefois murmuré : Jordan aurait été poussé à prendre une première retraite en 1993 face à la menace d'un scandale sur ses pertes de jeux. Rumeur...


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :