• Jordan Brand affiche une santé insolente

    Just For Kicks

    Les résultats de Jordan Brand, la filiale de Nike spécialisée dans la commercialisation de produits à l'effigie de l'ancien numéro 23 des Bulls de Chicago, ne cessent de surprendre. Grâce à une stratégie marketing bien pensée et à un engouement certain pour les rééditions, la marque au Jumpman dépasse les prévisions des plus optimistes qui prévoyaient tout  de même un essoufflement du marché sous 24 mois. Avec des taux de croissance indécents depuis 8 ans dont un incroyable +89% lors de l'annonce des résultats 2012, on s'attendait à coup sûr à un effritement des parts de marché de la part d'un équipementier dont certains critiqueront évidemment l'ascendant commercial. Sauf que Jordan Brand est en train de déjouer tous les pronostiques. Les chiffres font froid dans le dos : revenus en hausse de 12,5%, 2,25 Milliards de dollars de chiffre d'affaire. Et comme si cela ne suffisait pas, Nike et Jordan Brand se partagent dorénavant 92% du marché mondial de la basket. Une paire de basket sur deux est une Jordan. Non, vous ne rêvez pas ! Pas mal pour une marque qui envisageait de mettre la clé sous a porte à l'aube du 21ème siècle. Dorénavant, Jordan Brand est le leader incontesté d'un marché mondial qui représente la bagatelle de 22 milliards de dollars de profits.

    Et visiblement, ce n'est pas près de s'arrêter. En lançant ces nouveaux espaces dédiés exclusivement à la commercialisation des produits inspirés de l'ancienne vedette des Bulls de Chicago, les fameux FLIGHT 23, le Président de Jordan Brand, Larry Miller, a prouvé qu'il allait maintenir la pression sur la concurrence. Le lancement de la première boutique, à quelques centaines de mètres du célèbre Madison Square Garden, est symbolique. Il annonce aussi un virage stratégique pour la marque. En s'adossant à Foot Action et à ses 335 magasins sur le territoire US, JB va dorénavant se concentrer sur le très lucratif marché du streetwear, seul secteur encore créateur de valeur quand on sait que le filon des rétros ne pourra pas se réinventer éternellement. La marque prévoit donc de s'attaquer au lifestyle. C'est une quasi obligation si elle veut perdurer et se séparer d'une image qui, tôt ou tard, sera vieillissante. Michael Jordan est porteur d'une image forte qui nourrit l'expérience de la marque depuis plus de 30 ans. Mais pour prolonger l'attachement des fans à la marque, la stratégie adoptée est de se détacher de cette icône vieillissante. Oui, vous avez bien lu. Car Michael Jordan n'est pas éternel.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :