• Chicago Bulls vs. New York Knicks - 15 février 1992

    Chicago Bulls vs. New York Knicks - 15 février 1992

    Riley et Checketts, le président des Knicks, ont passé l'été à faire le marché pour constituer une équipe compétitive à même de venir à bout du tout Champion en titre. En jetant un oeil au roster de Big Apple au cours de l'été, Michael Jordan himself a avoué être inquiet par la qualité de son effectif. La star des Bulls a même sérieusement fulminé contre la naiveté des dirigeants qui se font ainsi royalement embobiner par Checketts. Mais c'est trop tard. New York a réarmé. Armes lourdes ! Ils sont "deep" comme on dit aux Etats Unis. Ils ont de la ressource. McDaniel, Ewing, Oakley, Jackson et Wilkins en starters. Mason, Starks et Anthony sur le banc. Les réservistes chroniques feraient le bonheur de nombreuses franchises. Cette saison, Riley a même décidé de privilégier son clan de jeunes joueurs. Starks, Anthony et Mason, le "trio bermuda" selon ses propres termes. Leurs points communs ? Ils ont beaucoup ramé avant de gagner leur place dans l'effectif. Trois purs produits de la rue. Le playground avant l'éclat des flashs de la NBA.

    Starks, guard habile, batailleur et extrêmement adroit a gagné ses galons cette année. Il est le chouchou du Garden, avec Mason. Le club doit néanmoins assumer tous les excès de sa jeune troupe. Dans la plupart des bastons, qui ont largement terni l'image des Knicks au cours de la saison, Starks, Mason et Anthony ont été, tout ou partie, impliqués. Mais le trio bermuda c'est le sang neuf, la relève qui fait cruellement défaut à Chicago justement. Alors, la ville de New York va-t-elle enfin prendre le dessus sur sa rivale de Chicago ? Et bien non. Pas ce soir en tout cas, puisque les Bulls ingligent leur 18ème défaite de l'année aux Knicks (99-98). Un petit point, mais défaite quand même.

    Depuis le 15 janvier 1990, les Knicks sont sur une série ininterrompue de 12 défaites face aux Bulls. Et cette année, cela semble bien parti pour continuer. 3 rencontres et 3 défaites pour les joueurs de Pat Riley (défaite 89-99 le 13 décembre, défaite 85-106 le 13 février, et défaite donc 98-99 ce 15 février). Ewing and co. commencent sérieusement à en avoir plein le c... de cette franchise et de son fichu numéro 23. Pour le trio bermuda, cela pourrait s'apparenter à une forme de bizutage. Pour Checketts, c'est un échec.

    Revivez l'intégralité de la rencontre (original broadcast) :     > download


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :