• Chicago Bulls vs. Houston Rockets - 5 avril 1998

    Chicago Bulls vs. Houston Rockets - 5 avril 1998

    A eux trois, ils ont disputé un total de 45 saisons NBA. Ils n'ont pourtant pas remporté un seul titre de Champion. Le grand cirque de la NBA a fini par les réunir au sein de la même équipe, les Houston Rockets. Ces trois joueurs, ce sont Hakeem Olajuwon, Clyde Drexler et Charles Barkley. L'un des pivots les plus dominants de l'histoire et deux Dream Teamers sous le même maillot pour le pari de la dernière chance : décrocher une bague de Champion à l'aube de leur retraite qui pointe son nez après des décennies de fatigues à parcourir le territoire US en long, en large et en travers.

    Pas de quoi faire peur pour autant à un quintuple champion NBA, MVP récidiviste et chaque saison meilleur marqueur de la ligue depuis son entrée dans la ligue au milieu des années 80. Dans l'une des dernières rencontre de la saison régulière - dans moins de 15 jours les heureux élus iront en découdre en playoffs - Michael Jordan va en effet prouver qu'il vaut bien plus qu'une simple accumulation de superstars. A lui seul, il score quasiment tout autant de points que les 3 Rockets réunis (40 points contre 46 pour Olajuwon, Barkley et Drexler) et avec pourcentage de réussite significativement supérieur. Mais tout cela ne serait rien, s'il n'y avait pas de victoire à l'arrivée. Malheureusement, l'issue du match donne raison une fois encore au numéro 23 des Bulls. Chicago remporte en effet la rencontre de 15 points (109 à 94). L'écart est suffisamment important pour penser que les texans n'iront pas au bout cette année. Pour Jordan et les siens, par contre, c'est plutôt bien parti (58v-17d).

    Visionnez l'intégralité de la rencontre (original broadcast) :     > download


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    lk23
    Vendredi 24 Mai 2013 à 07:26

    Olajuwon à 2 titres  en 1994 et 1995, Drexler en a 1 avec Houston en 1995 ( Merci Jordan d'avoir fait une pause...), par contre Barkley lui n'en a pas ( dommage Jordan était encore là et trop fort en 1993...)



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :