• Une pépite pour Nike, un contrat en Or pour Jordan

    En l'espace de 10 ans, retraite oblige, Michael Jordan a pris du poids. Il est dorénavant très loin le temps où sa balance affichait un très modeste 90 kg. S'il y a autre chose chez lui qui n'a cessé de grandir depuis son retrait de la compétition, c'est son portefeuille. L'hebdomadaire américain Sports Illustrated nous apprend en effet que Sa Majesté Jordan gagnerait encore la bagatelle de 80 millions de dollars par an. Rien que ça ! Les trois-quarts de ses revenus correspondent aux royalties qu'il reçoit de la part de Nike sur les produits dérivés à son nom. Les 20 millions de revenus restants proviennent de contrats publicitaires qu'il a signé du temps de sa splendeur avec Gatorade, Hanes, Upper Deck, 2K Sports, Presbyterian Healthcare and Five Star Fragrances.

    Alors, que fait-il de tout cet argent ? Et bien, il en réinvestit une grande partie. Jordan détiendra bientôt une dizaine de restaurants dont le dernier à ouvert en septembre 2011 à New York. Il est aussi l'heureux propriétaire d'une concession automobile et d'une écurie de moto, la Michael Jordan Motorsports, une écurie professionnelle de superbike concourant en AMA Superbike Championship. Enfin, et ça tout le monde le sait, l'ancien numéro 23 des Chicago Bulls a placé quelques uns de ses deniers personnels dans les Charlotte Bobcats dont il est le propriétaire majoritaire depuis mars 2010. Tout ça pour dire que si Sa majesté n'est sans doute pas le genre de personnage qui est à plaindre, il reste malgré tout un entrepreneur qui ne se ménage pas. Goût du risque, leadership ? Sans doute. Une façon de relever de nouveaux des challenges ? Assurément !


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :