• Seattle Supersonics vs. Chicago Bulls - 12 juin 96 - Finals Game 4

    Seattle Supersonics vs. Chicago Bulls - 12 juin 96 - NBA Finals Game 4

    Chicago et Seattle vont aujourd'hui disputer le quatrième et peut être dernier match de la série puisque, vous le savez certainement, les Bulls mènent déjà 3 à 0 dans ces finales. Après une victoire 107 à 90 lors du match d'ouverture, puis une victoire 92 à 88 lors de la seconde rencontre, les joueurs de Phil Jackson ont atomisé les Sonics lors de game 3 (108 à 86). Forcément, Jordan ne veut pas laisser passer cette occasion de rapidement partir en vacances d'autant qu'une quatrième victoire d'affilée serait synonyme de record pour les Bulls qui battraient ainsi le meilleur pourcentage de victoires de l'histoire des playoffs avec 15 succès pour 1 seule défaite. Quand on sait que l'équipe de Jerry Krause a remporté 9 confrontations sur 10 à l'extérieur depuis les NBA Finals 91 (1 défaite à Portland en 1992), tout laisse à croire que les taureaux de Chicago ont 9 chances sur 10 de devenir champions dès ce soir.

    Les Supersonics n'avaient pas perdu 3 matchs de suite depuis le début de la saison - sans compter qu'aucune équipe n'a a jamais remonté un déficit de 3 à 0 dans toute l'histoire des playoffs- cela n'empêche pas les 18000 spectateurs de la Key Arena d'y croire encore. Et ils ont bien raison car, à la surprise générale, Payton et Kemp vont jouer avec beaucoup d'application pour s'offrir une étonnante avance de +21 points à la mi-temps.

    La seconde mi-temps est une débandade pour les Bulls : beaucoup de ballons perdus, trop de maladresse, en somme le scénario inverse de la précédente rencontre qui avait vu Chicago l'emporter de 22 points. Comme si cela ne suffisait pas, George Karl va envoyer un message aux Bulls en faisant entrer Nate McMillan qui n'avait pas fait son apparition dans ces Finales jusqu'à présent. L'ancien de North Carolina State va jouer 14 minutes, juste le temps pour lui de s'offrir un beau 2 sur 3 à deux et à trois points assortis de 3 passes et 3 rebonds. Phil Jackson n'avaient certainement pas prévu une telle réussite de la part d'un joueur souffrant d'une hernie depuis plusieurs semaines. Les Bulls auront beau tout tenter, Schrempf et compagnie vont continuer leur festival qui va les mener tout droit vers une première victoire. Avec un écart de 21 points d'écart au coup de sifflet final, les Sonics ont retrouvé le sourire. Le couronnement des Bulls ne sera pas pour ce soir.

    Visionnez la rencontre dans son intégralité (french broadcast) :     > part 1     > part 2


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :