• Notre Quai 54 à nous !

    Les nouvelles ne sont pas très réjouissantes en ce moment. Le soleil a du mal à pointer le bout de son nez, la saison 2012-13 de -Keep flying with Him- est sur le point de s'achever et Miami est Champion NBA pour la seconde année de suite. Pire, la onzième édition du Quai 54 a été annulée. Une annulation pure et simple qui a fait naitre une énorme frustration chez bon nombre d'entre nous ! Car il ne faut pas se mentir : on l'aimait se tournoi qui rassemblait, le temps d'un week-end, le meilleur de la scène street française. On a même comme l'impression d'avoir été pris en otage par une marque, au demeurant prestigieuse, qui laisse entendre que le marché français arrivait à saturation. Bref, évitons la polémique. On pourrait finir par dire des choses qu'on ne pense pas.

    C'était sans compter sur l'initiative de nos confrères de Sneakers Culture qui ont décidé, il y a quelques semaines, qu'ils l'auraient leur Quai 54. Et ils l'ont eu ! Grâce à Karim le H. Le jeune graffeur, qui a fait de la sneaker sa spécialité, était bien décidé à leur offrir. Ca lui aura pris en tout et pour tout 7 longues heures mais il aura tenu sa promesse : offrir une Air Jordan V Black "Quai 54" à l'équipe de Sneakers Culture qui fêtait pour l'occasion sa première année d'existence. Pas une AJ V "Quai 54" White, pas une AJ "Quai 54" ISO. Non ! Une air Jordan V Black "Quai 54". La fameuse "Family & Friends", éditée à 54 exemplaires seulement et qui vaut quand même la modique somme de 6000$ chez Flight Club New York. Cette paire, on en a tous rêvé. Elle a rendu dingue les plus frappadingues sneakers addicts du globe. Même Hammadoun Sidibe, Fabolous ou Ray Allen himself refusent de s'en séparer. C'est dire.

    C'est donc cette paire que le jeune et brillant graffeur parisien a immortalisé dans le parc des Cormailles à Ivry sur Seine. Pour avoir suivi une partie de son live, on peut vous dire sans trop se tromper que l'artiste a du talent. Son travail est étonnant de réalisme. Du travail d'orfèvre réservé à une poignée d'artistes qui manie l'aérosol comme nous le papier calque !

    Tout ça pour dire que si le célèbre tournoi créé par Hammadoun Sidibe n'a pas posé ses valises sur l'asphalte parisien cette année, l'esprit du tournoi était encore bien là. Cette après-midi, il est passé du côté du parc des Cormailles, à Ivry sur Seine. Il est venu saluer un grand magicien, Karim Le H, sans qui rien de tout ça n'aurait été possible. Au fait, avant que tout cela ne disparaisse, allez donc y jeter un oeil. Ca vaut le détour !


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :