• Movies starring Air Jordans - Do The Right Thing

    Actualités

    Témoin d'une époque et emblème de toute une génération, la Air Jordan a souvent obtenu un rôle de figurant sur le petit ou grand écran. Elle est apparu de façon notoire dans Space Jam mais aussi plus furtivement comme dans Do the Right Thing, The Fresh Prince of Bel Air ou plus récemment Hancock.

    -Keep flying with Him- revient sur ces films ou séries TV qui ont mis à l'honneur la plus emblématique paire de basket de l'histoire. Aujourd'hui, coup de projecteur sur Do The Right Thing de Spike Lee.

    *********************

    Do The Right Thing est l'un des films les plus controversés de la fin des années 80. Sur font de music rap et de clichés de l'époque (ghetto blaster, vêtements ethniques...), le film raconte l'histoire des rapports de force entre minorités dans le quartier de Brooklyn.

    Le film déroule la journée de différents habitants du quartier rendus irritables par la chaleur insoutenable qui règne dans les rues. Les esprits vont vite s'échauffer et amener les différentes communautés résidentes à se provoquer verbalement. Mookie (Spike Lee) est un jeune livreur de pizza partagé entre sa communauté afro-américaine et Sal, son employeur américano-italien tenancier d'une pizzeria. La tension monte à mesure que la journée avance avec en point d'orgue l'affrontement entre Radio Raheem et Sal. Ce dernier, irrité par la musique propulsée par le boombox du jeune homme, en vient à lui détruire son matériel avec une batte de baseball. S'en suit une altercation entre les deux protagonistes stoppée par l'intervention des forces de polices qui vont commettre l'irréparable en provocant involontairement la mort de Radio Raheem.

    La communauté afro-américaine emmenée par Mookie met à feu et à sang la pizzeria de Sal avant d'être dispersée par les forces de police. Le lendemain, Mookie part chercher son salaire de la semaine et parvient à se réconcilier avec son patron qui à tout perdu.

    La légende dit que Mookie aurait décidé de s'en prendre à la pizzeria pour protester contre la mort de Radio Raheem mais également pour protéger Sal d'une éventuelle agression physique dont l'issue aurait probablement été fatale. Finalement, le film amène à réfléchir sur la nécessité ou non d'user de la violence pour défendre une cause. Vaut-il mieux écouter un Martin Luther King, artisan de la non-violence, ou celle-ci a-t-elle finalement une légitimité dans certaines situations irrévocables comme le prétendait un Malcom X ? Le film se termine d'ailleurs par une citation de chacun de ces deux personnages connus pour avoir défendu la cause afro-américaine aux Etats-Unis.

    Objet de très nombreuses controverses, Spike Lee s'est toujours défendu de vouloir provoquer des émeutes comme certains hommes politiques l'ont prétendu à l'époque du film. D'émeutes il n'y a d'ailleurs jamais eu.

    Ce film est emblématique car il met en avant nombre de clichés de l'époque comme la volonté qu'avaient les jeunes de maintenir leurs chaussures de sport les plus propres possible et le plus longtemps possible. Cette tendance perdure encore aujourd'hui. Elle est encore très présente dans le milieu des sneakers addicts. Les Air Jordan ne font pas exception à la règle.

    Les Air Jordan sont omniprésentes à deux moments du film. D'abord lorsque Buggin' Out se fait marcher sur le pied, il en devient malade et est prêt à en découdre avec le malheureux qui à involontairement salit ses Air Jordans IV. Il s'agit probablement du passage le plus connu du film illustrant parfaitement l'état d'esprit regnant dans les quartiers populaires du Brooklyn de l'époque. On retrouve les Air Jordan une seconde fois, lorsque ce même Buggin' Out s'arrête dans la rue pour nettoyer avec une brosse à dent les salissures encore présentes sur ses Jordan.

    De ce passage emblématique du film est née une complicité entre la marque Jordan et le film, complicité renforcée il est vrai par la passion de Spike Lee pour le basket-ball. Brand Jordan a plusieurs fois emprunté le thème du film dans ses créations. C'est le cas des Air Jordan Spizike "King County" par exemple.

    Pour ceux qui n'ont jamais vu ce film ou à ceux qui voudraient le revoir, c'est ici que ça se passe.

    *********************


    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :