• MJ doute-t-il ?

    Just For Kicks

    MJ doute-t-il ? C'est la question qu'on est en droit de se poser quand on connait les difficultés de MJ à faire de sa franchise des Bobcats une équipe de haut de tableau. C'est aussi la question à laquelle ESPN a tenté de répondre dans un long article écrit de la main de Wright Thompson. A 50 ans, MJ y est décrit comme un propriétaire de franchise NBA qui essaie tant bien que mal de lutter contre l'âge et l'oubli et qui tente, en vain, de retrouver son poids de joueur professionnel - 218 livres, environ 100Kg. C'est dur mais ce n'est pas tout. Le journaliste d'ESPN décrit en effet un Jordan nostalgique. L'illustration principale de l'article est pour le moins équivoque. MJ est présenté en tenue des Bulls, Air Jordan aux pieds, chevauchant un cheval tel un lonely cowboy confronté à l'effritement de sa légende. Wright Thompson va jusqu'à écrire que Jordan est dorénavant contraint à affronter ses amis à des jeux sur iPad, à briller au Sudoku ou aux mots croisés.

    Les mots sont durs et les propos pas nécessairement très objectifs. Car MJ a une vie rêvée beaucoup d'entre nous et il ne fait pas forcément parti de cette catégorie de citoyens qu'on aurait envie de plaindre. A-t-il une seule bonne raison d'être à ce point aigri qu'ESPN finisse par écrire un long papier sur le sujet. Non, d'autant que ce n'est pas le genre de la maison. Souvenez-vous, même son expérience ratée au baseball avait été vécue par His Airness comme une expérience enrichissante dont il avait retiré beaucoup de choses pour la suite de sa carrière. Non, MJ a tout pour être heureux. Des bagues et trophées en veux-tu en voilà, une popularité qui va croissante chez les plus jeunes, une superbe femme, et il sera bientôt à nouveau papa. Enfin, His Airness a beaucoup d'argent, au point de gagner plus de 80 millions de dollars par an. Alors certes, il n'arrive pas à construire une franchise à son image. Et alors ? Elle ne gagne pas ? Et alors ? Combien de proprio n'ont-ils jamais réussi à offrir une flopée de titres NBA à leurs fans ? Un paquet. Pensez donc aux Mavericks, Bucks ou Clippers version année 90. Les résultats de Jordan avec les Bobcats se font attendre. Mais MJ fait tout ce qui est en son pouvoir pour donner une nouvelle image à sa franchise,  consacrant temps et argent à un projet qui, quoi qu'on en dise, lui tient à coeur. Les résultats sportifs finiront bien par suivre. Rome ne s'est pas construit en 1 jour. Et là, ceux-là même qui auront tant décrié ses projets post-basketball vanteront alors à nouveau le génie de l'individu.


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :