• Chicago Bulls vs. Milwaukee Bucks - 2 janvier 1998

    Actualités

    L'équipe des Bulls vieillit, inexorablement, mais elle n'en oublie pas son objectif principal : gagner, encore et encore ! Malgré les bobos, les douleurs articulaires, les chevilles qui gonflent, les genoux immergés dans des montagnes de glace ou les voyages en avion. Jordan, lui aussi, veut gagner. Il pousse ses coéquipiers dans cette direction, en montrant les crocs s'il le faut, et laisse le soin à Phil Jackson de conduire le bolide.

    Le coach a mis au point un stratégie très complexe pour gérer intelligemment son effectif. Objectif : éviter que les stars de l'équipe n'abordent les playoffs complètement émoussés physiquement. Jackson gère. Il ménage Jordan et Pippen au maximum. Il fait appel à son banc de touche dès que le tableau de score lui en donne la possibilité. Toni Kukoc, Steve Kerr, Randy Brown, Bill Wennington : la seconde ligne des Bulls a été reconduite dans ses fonctions en intégralité. Avantage, chacun de ses membres connaît parfaitement la teneur de sa mission. Donner vingt minutes de repos par match aux starters, tenir le score du match en faveur des Bulls et appliquer strictement les consignes de Jackson. Aucune équipe NBA - à part peut être Cleveland - n'est coachée avec une précision aussi diabolique que les Bulls.

    Jackson pense à tout. Il voit tout. Aujourd'hui, il se félicite. L'équipe gagne, les starters sont en bonne santé et le banc de touche remplit admirablement sa tâche. Que demander de plus ?

    Visionnez l'intégralité de la rencontre (original broadcast) :     > part 1     > part 2


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :