• Boston Celtics vs. Chicago Bulls - 22 mars 1995

    Boston Celtics vs. Chicago Bulls -22 mars 1995

    Michael Jordan est sans aucun doute le plus grand basketteur que l'Amérique ait engendré. Emerveillés, le monde du basket est supsendu à chacun des accélérations de Sa Majesté. Pourtant le 6 octobre 1993 c'est la stupeur. Au zénith de sa fabuleuse carrière, Jordan raccroche. Les adieux de son club sont déchirants, mais la star confesse trop de pression, manque de motivation, il a du mal à se remettre de la mort de son père assassiné par des voyous. L'émotion digérée, MJ s'apprete à prendre une retraite dorée. Coup de théatre le 18 mars 1995, 17 mois après sa retraite, 3 mots font l'effet d'une bombe. "I'm back", Michael est de retour. L'amérique retient son souffle et Chicago s'enflamme. Chicago où plus rien n'est comme avant. La statut errigée devant le stade revit. Jordan avait été enterré trop vite. Exit le numéro 23, Michael revient avec le numéro 45.

    Pour son premier match, Jordan et les Bulls se déplace à Indiana. MJ livre une prestation tout à fait honorable. Il se fent de 19 points, 6 rebonds, 6 passes et 3 interceptions. Trois jours plus tard, Chicago se retrouve opposé aux Celtics dans un Boston Garden émerveillé de savoir que Michael Jordan a mis fin à ses un an et demi d'abstinence. Boston n'a plus grand chose à voir avec l'écurie NBA qu'elle a été jusqu'à la fin des années 80. Bird, Parish, McHale et compagnie sont partie sous d'autres cieux. Les remplaçants se nomment Dee Brown, Sherman Douglas, Eric Montross, Dominique Wilkins et Dino Radja. De belles individualités, utiles pour construire l'avenir, mais insuffisantes pour retrouver les sommets de la ligue.

    Cette rencontre est donc l'occasion rêvée pour Jordan de tester son niveau de forme et le vérifier l'efficacité de son programme de remise en forme. En moins de 7 minutes de jeu, il a déjà scoré 15 points. Vite pénalisés par les fautes, il ne dispute que 10 minutes de match sur les seules deux premiers quart-temps. En seconde mi-temps, il remet ça. Le public voit évoluer sous ses yeux un joeur qui parait ne s'être jamais arrêté une seule saison. En seulement 26 minutes de temps de jeu, Jordan a scoré 27 points avec un joli 9 sur 17 points à deux points. Chicago remporte le match avec 17 points d'écarts (124 à 107). La phase de préparation du numéro 45 des Bulls a été courte mais visiblement très efficace. MJ is definitely back !

    Revivez la rencontre dans son intégralité (original broadcast) :     > part 1     > part 2     > part 3


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :