• Air Jordan 4 "Dr. Manhattan"

    La customisation consiste à apporter une touche personnelle à des objets manufacturés, défraîchis ou non. Cette tendance à l'appropriation et au détournement de produits standardisé n'est pas récente, mais elle fait dorénavant l'objet de toutes les attentions. Les chaussures de sport n'échappent pas au phénomène. Les Air Jordan, notamment, sont très concernées. Il leur suffit de passer entre les mains expertes, et parfois moins expertes, de graphistes, illustrateurs ou graffeurs pour retrouver une nouvelle jeunesse. En la matière, on trouve pas mal de dégeulasseries. Il nous arrive parfois aussi d'être très agréablement surpris par la qualité du travail de ces passionnées qui peuvent consacrer des dizaines d'heure à customiser leurs modèles favoris.

    Chez -Keep flying with Him- nous avons été séduits par la Air Jordan IV "Dr. Manhattan" inspirés du roman du même titre. Elle a été imaginée par un certain Sekure D. Alors certes, on entre là dans le quasi-professionnel mais reconnaissons que le résultat est absolument étonnant. Ceux qui voudrait se procurer cette paire exclusive n'aurons qu'à aller faire un tour sur la boutique de son créateur, sans oublier de préparer les 550$ de circonstance.


  • Jordan Super.Fly

    Vous recherchez un modèle performant alliant légèreté, maintien et amorti ? Fini les rétros. Optez plutôt pour la dernière née de chez Jordan, la Jordan Super.Fly. Cette paire, que nous avons découvert en exclusivité lors de la dernière édition du Quai 54 est un vrai concentré de technologies : unité Nike Zoom et Lunarlon pour l'amorti, empeigne Hyperfuse pour le maintien et la légèreté, rembourrage anatomique pour le confort, semelle intercalaire 3D pour améliorer la rigidité de torsion. Derrière ces terminologies audacieuse et inconnues du commun des mortels se cachent de véritables avancées très vite perceptibles lorsqu'on y a glissé le pied. La Jordan Super.Fly n'a pas été conçue pour faire hype, quoi que, mais pour évoluer sur les terrains dans les meilleurs conditions de confiance et de performance qu'un joueur est en droit d'attendre. La Jordan Super.Fly sera l'alliée de vos performances et sans aucun doute l'un des gros succès de la rentrée.


  • Michael Jordan présent à la cérémonie du HoF 2012

    C'est le week-end dernier qu'avait lieu la grande messe d'intronisation au Hall of Fame. Comme chaque année, la cérémonie se déroulait à Springfield dans la Massachusetts. Pour l'édition 2012, le Panthéon du basket nord-américain avait réservé 12 places à quelques grands activistes du basket US. Si Reggie Miller était le plus attendu cette année, d'autres grands noms du basket ont également eu droit à leur intronisation (Ralph Sampson, l'entraineur Don Nelson, Chet Walker, Jamaal Wilkes, Lidia Alexeyeva, Katrina McClain, l'équipe des All American Red Heads et l'arbitre Hank Nichols). Plus étonnant, le comité de sélection avait également retenu pour 2012 la candidature du co-fondateur et PDG de Nike, Phil Knight.

    Comme le veut la tradition, l'ancien diplômé de l'université d'Oregon était accompagné dans son discours par un membre du HoF. Le boss de la célèbre marque à la virgule avait à ses coté sa plus belle égérie, puisqu'il s'agissait tout simplement de Michael Jordan. Bel hommage de la part de celui qui a révolutionné l'industrie de la chaussure de sport. Knight n'a visiblement rien oublié de ce qu'il doit à l'ancien joueur des Chicago Bulls. Pour celles et ceux qui voudraient voir ou revoir son discours, c'est ici que ça se passe.


  • Gold Medal

    Brand Jordan a été une fois encore à l'honneur cet été puisque trois de ses membres ont été médaillés d'Or lors des récents Jeux Olympiques de Londres. Carmelo Anthony et Chris Paul, pour la sélection masculine, et Maya Moore chez les femmes, ont en effet été décorés du plus précieux des métaux. Ils rejoignent ainsi le club très sélect des médaillés olympiques de la marque au Jumpman. Seul Michael Jordan (Los Angeles 1984, Barcelone 1992), Ray Allen (Sydney 2000) et Dwyane Wade (Pékin 2008) avaient jusqu'a présent décroché l'Or olympique avec leurs sélections. Nous leur tirons à chacun un grand coup de chapeau pour ces médailles obtenues dans le plus pur respect de la tradition olympique. Soulignons que le compteur pourrait s'arrêter à six puisqu'il se dit du côté de chez David Stern que c'était peut être la dernière fois que Team USA envoyait des professionnels aux JO. On en reparle dans quatre ans.


  • Jordan a toujours été incomparable. Les records qu'il a établi 15 saisons durant semblent inégalables. Son style, remarquable, a aussi fait de lui un joueur à part de la planète basket. Jordan marchait et courait mais pas comme ses coéquipiers et adversaires. Il avait un style bien à lui, inégalable, qui a contribué un tant soi peu à la légende. Sur un terrain, Jordan ondulait, il sautait comme s'il dansait. Voir Jordan évoluer sur les parquets était quelque chose d'insensé. Personne, à part peut être Mohamed Ali sur un ring, n'avait défini une allure si caractéristique. Son style, parti intégrante de son jeu, était  inimitable. C'était un mélange de grâce et d'élégance à l'efficacité redoutable. Une forme de félinité qui lui permettait de réaliser les paniers les plus improbables, des exploits impensables pour le commun des mortels.


  • Revenus Jordan Brand en hausse de 89%

    Jordan Brand a bouclé son dernier exercice fiscal en juin dernier. Et attention, ça fait mal. La filiale de Nike a en effet dégagé des revenus en hausse de 89%, bien plus que les 13% de Nike ou les 4,5% de Converse. Après un passage à vide d'une dizaine d'années - on n'efface pas d'un simple revers de la main le départ en retraite d'un joueur aussi influent que MJ - la marque au Jumpman fait désormais figure de locomotive. La France n'est pas en reste, au point qu'on frôle parfois l'overdose de releases. Les jeunes et moins jeunes n'ont désormais qu'un seul mot à la bouche : "Jojo". Le phénomène touche toutes les couches de la société. Dans certains quartiers animés de Paris, il ne se passe pas trois minutes sans que l'on croise des groupes de jeunes convertis.

    Reconnaissons que la stratégie de la marque est solide. S'appuyer sur son marché historique fait de nostalgie et de rétros pour mieux attaquer celui de la performance sportive qui sera le seul relais de croissance dans les années à venir. Pourtant, la transition n'est pas simple. Car combien de marques se sont ainsi cassées les dents en oubliant de prendre en compte les fugaces cycles de vente de la mode vestimentaires! Manifestement, le challenge est en passe d'être réussi. Si les AJ rétros, sous toutes leurs déclinaisons, font l'essentiel des ventes, les modèles plus sportifs commencent à prendre le relais sur les terrains de basket mais parfois aussi en dehors. Le succès prévisible de la Jordan Super.Fly prouve toute la justesse de cette démarche stratégique.

    Certes les résultats de JB donnent le vertige, mais il soulève une question : la chute n'en sera-t-elle pas que plus brutale pour Nike et sa filiale si la mayonnaise ne prend pas à moyen terme? Si l'on s'en tient aux profils de ventes en vigueur pour ce type de marché, la marque engagerait maintenant sa décroissance. A elle donc de faire mentir les analystes. On peut imaginer que le staff a prévu le coup. Du moins on l'espère. Et dans ce cas le meilleur reste à venir. 


  • La quatrième, et sans doute dernière, saison de -Keep flying with Him- démarre aujourd'hui. Nous nous étions quittés début juillet pour une trêve estivale de deux mois. Jordan, lui, n'a pas chômé. Son actualité a même été plutôt dense. Pour tout ceux qui ont eu le courage d'abandonner TV, ordinateur et smartphone au cours des l'été, voici ce qu'il fallait retenir :

     - Finalement, MJ n'est pas venu au Quai 54. On y a cru, un instant, en se disant que pour une dixième édition cela serait un beau cadeau de la part de la marque au Jumpman. Et puis en définitive on ne s'est pas fait d'illusion. Se dire que l'édition 2012 était maintenue malgré la volonté de son partenaire principal de n'investir au départ que dans les JO, c'était après tout une bonne nouvelle. Et puis comme l'a expliqué Hammadoun Sidibé, son organisateur, 2012 c'était "plutôt la dixième édition du Quai 54 ce qui est différent des dix ans du Quai 54. La réalité c'est que les dix ans du Quai 54 seront en 2013. C'est vraiment là qu'on essaiera de fêter un autre truc". Après tout, c'est assez logique. Comme il serait logique alors de souffler ces dix bougies en présence de Sa Majesté en personne. On croise les doigts et on en reparle dans dix mois.

     - La Dream Team fêtait ses 20 ans. Voilà deux décennies qu'on ne parle que d'elle. Ce ne sont pas les Dream Teams suivantes, souvent de belles fumisteries, qui la feront oublier. Pour l'occasion, Nike et Brand Jordan ont ressorti leurs lots de rétros. Du maillot de l'époque, pas vraiment semblable à l'original, à la réédition des Air Jordan VII Olympic, les addicts ont été gâtés. Et on ne vous parle pas des reportages en tout genre ou des éditions spéciales de livres ou magazines publiées pour l'occasion. L'Equipe Magazine du 21 juillet dernier, entièrement consacrée à cette équipe de basket américaine de 1992, est d'ores et déjà collector. Et qui retrouve-on en couverture : MJ, comme par hasard ! En serait-il le meilleur ambassadeur ?

    - His Airness a assouvi sa grande passion, le golf, en arpentant les plus beaux parcours US, cigare au bec et avec un style à rendre jaloux le plus professionnel des joueurs français du PGA.

    - Brand Jordan a lancé sa nouvelle campagne de publicité au début de l'été. Intitulé "Rise Above Limits", il s'agit d'une série de mini reportages consacrée à des anonymes qui, grâce au basket, luttent contre certaines formes de discrimination ou d'adversité. Les quatre premiers épisodes sont visibles ici, ici, ici et .

    - Jojo n'a pas souhaité réagir aux déclarations de Kobe Bryant affirmant que la Dream Team des JO de Londres aurait battu celle de Barcelone. Ca l'a juste fait sourire.

    - Larry Miller est le nouveau Président de Jordan Brand. De nouvelles responsabilités qui n'en sont pas vraiment puisqu'il avait déjà occupé la fonction, de 1999 à 2006, avant de devenir President des Portland Trailblazers. Il remplace ainsi Keith Houlemard qui sera Manager General en charge du domaine Olympique.

    - Trois belles releases nous ont été offertes pendant l'été : la Air Jordan IV "Fire Red" (Sortie en 1989, elle n'avait pas été rééditée depuis 2006), la Air Jordan VI et la Air Jordan VII. Ces deux dernières nous ont été proposées sous la forme d'un pack qui porte le très évocateur sobriquet de "Jordan Golden Moments Pack". Si vous les avez loupés, pas d'inquiétude. Le second semestre sera lourd, très lourd même, avec les sorties très attendues des Air Jordan IV Black/Cement Grey et Air Jordan XI Bred.


  • *********************************************************************
    Vous avez été très nombreux à nous commander des DVD de la Dream Team de Barcelone. La totalité des DVD sera postée demain et déposée au plus tard jeudi ou vendredi dans vos boîtes au lettre. Toutes nos excuses pour ces 2 à 3 jours de retard selon les cas et merci encore de votre fidélité.
    *********************************************************************


  • En attendant septembre...

    La troisième, et pas encore dernière, saison de l'aventure -Keep flying with Him- vient de s'achever. Ce sont dorénavant les grandes vacances pour toute l'équipe. Des vacances bien méritées au regard des difficultés traversées cette année. L'affaire Megaupload a eu raison de notre succès sans y mettre un terme définitif. Certains nous ont quittés. Ceux qui téléchargeaient les matchs mis en ligne sans prêter attention une seule seconde aux contenus et textes que nous publions par ailleurs. Mais d'eux ont préfère ne pas trop parler.

    D'autres sont restés. A ceux-là nous tirons un grand coup de chapeau. Nous avons découvert que derrière -Keep flying with Him- il y avait en effet des dizaines de milliers de passionnés qui n'attendaient qu'une chose : qu'on les aide à revivre les meilleurs moments de leur jeunesse en prolongeant un temps soit peu la légende du plus grand joueur de basket de tous les temps. -Keep flying with Him- existe pour ça. Pour tous ces trentenaires qui ne veulent pas oublier l'inoubliable. Pour eux, nous publierons encore pendant un an de l'actu, des vidéos et ces matchs de Jordan et des Bulls qui sont sans doute la raison essentielle de leur fidélité à notre site. Pour cette quatrième saison, nous sortirons même la grosse artillerie puisque ce ne sont pas moins de 3 matchs par semaine qui seront mis en ligne. Du match en anglais mais surtout beaucoup de matchs en français. Du bon, du très bon et comme d'habitude quelques pépites dont nous nous sommes fait la spécialité.

    Ca c'est pour le programme de septembre. Mais si vous nous connaissez bien, vous savez que nous avons d'autres projets dans les cartons. Le tout dernier est sorti aujourd'hui. Ca s'appelle Sneakers Culture. Et comme ce petit dernier il va falloir le faire grandir, nous avons prévu de nous en occuper tout l'été... sans discontinuer.

    Bonnes vacances !


  • Quai 54 2012 - Day I photo report

    La première journée du Quai 54 2012 vient de s'achever. Avec le soleil mais sans Mokobe parti assisté aux BET Awards 2012 à Los Angeles (nominé dans la catégorie meilleur artiste international africain). Plutôt que des longs discours ou des teasers videos qui de toute façon ne sont pas prêts, -Keep flying with Him- vous propose un petit report photo de ce qu'il s'est passé durant les 12 premières heures de ce week-end incoutournable. Ca se passe dans la suite.

    Lire la suite...


  • Message de service

    Vous vous êtes sans doute aperçu de l'absence de mises à jour des liens de téléchargements ces dernières semaines. Suite à la fermeture de Megaupload, nous nous sommes mis en quête d'un nouvel hébergeur. Fileserve, qui nous emblait fiable, nous a lâcher au bout de quelques semaines et nous sommes quasi certains qu'un sort quasi identique nous serait réservé avec les Depositfiles and co.

    Nous nous sommes donc mis à la recherche d'un hébergeur professionnel avec qui nous avons passé un Contrat dont les Conditions Générales semblaient répondre à notre cahier des charges : stockage de 1 To, bande passante illimitée et engagement de notre seule responsabilité sur le contenu (et oui on assume et on ne fait pas assumer aux autres!). Quelle ne fut pas notre surprise de recevoir un Avenant à ce Contrat stipulant la possibilité pour cet hébergeur de bloquer notre contenu pour des questions de copyright ou au-delà un certain volume de trafic. A seulement quelques jours de l'ouverture du système de téléchargement, nous avons été dans l'obligation de dénoncer ce Contrat qui ne répondait plus aux engagements pris initialement. On s'abstiendra de parler de la société en question, elle n'en vaut pas la peine et ça serait lui faire de la publicité. Vous savez de toute façon ce qu'on en pense.

    Aujourd'hui, nous n'avons plus véritablement d'alternatives pour continuer à partager nos contenus. 91 matchs et une vingtaine de reportages sont déjà prêts à être mis en ligne, dont quelques pépites ! Il serait dommage de ne pas le faire. Tout est déjà dans les tuyaux de toute façon. Pour ceux d'entre vous qui le souhaiteraient, nous mettons à votre disposition ces matchs sur support DVD. Une quinzaine de membres en faisaient déjà la demande régulièrement. Nous étendons le dispositif à tous ceux qui voudraient en bénéficier. Des DVD sont donc dorénavant disponibles pour tous les matchs et documentaires publiés sur notre site. Le mode de règlement se fait par chèque ou via paypal en remplissant ce bon de commande.

    D'un point de vue du tarif, les prix ont été tirés au plus bas :

    * 1 DVD : 4€ frais de port inclus

    * 2 DVD : 7€ frais de port inclus

    * 3 DVD : 10€ frais de port inclus

    * 4 DVD : 12€ frais de port inclus

    Notre objectif n'est pas de nous enrichir mais de continuer à partager notre passion et à faire vivre la légende du meilleur joueur que le basket mondial ait enfanté. Pour toute information, n'hésitez pas à nous contacter à francois_regis_noel@yahoo.com. Et, pour ceux qui auraient une idée lumineuse au sujet du partage de fichiers, on est preneur.


  • Retransmission du Quai 54 2012 en live

    Le week-end prochain, le plus célèbre tournoi de streetball en Europe fêtera ses 10 bougies. Le concept? 1 terrain, 16 teams, environ 160 joueurs et une seule équipe gagnante. Le tout dans le cadre exceptionnel du Champ de Mars devant un public sensationnel qui est pour beaucoup dans la réussite de cet évènement dorénavant incontournable.

    La nouveauté, cette année, réside dans les moyens mis à la disposition des organisateurs. Le tournoi a indiscutablement prévu de franchir un nouveau cap. Et il le prouve. On connaissait Brand Jordan. Pour 2012, Nike et Converse ont aussi décidé de mettre la main au portefeuille. On connaissait Reverse. Cette saison, le très célèbre magazine américain SLAM viendra compléter la couverture magazine. Mais il y a mieux. Hammadoun Sidibé et consort sont en passe de réussir un pari exceptionnel : retransmettre l'évènement en direct live sur youtube. Tout se passera d'ailleurs ici le jour du tournoi.

    Alors, n'ayons pas peur de le dire. Ce week-end, avec un tel déferlement de moyens, tout le microcosme basketballistique n'aura d'yeux que pour le Quai 54. Et Surtout, cette année tout le monde sera de la fête !


  • 20th anniversary of the Chicago Bulls’ second NBA championship

    Il y a un an, nous avions célébrer le 20ème anniversaire du premier sacre des Bulls obtenu aux dépens des Lakers de Los Angeles. 12 mois plus tard, c'est logiquement leur seconde bague qui est à l'honneur. Le fameux Back-to-Back, décroché en six matchs au cours d'une des finales les plus spectaculaires de la décennie 90, fête ainsi ses 20 ans.

    A cette occasion, le site institutionnel de la NBA a mis en ligne quelques contenus exclusifs, en particulier une sélection des 20 meilleurs souvenirs de cette saison épique qui verra les Bulls remporter 67 victoires en saison régulière. On connait la suite : élimination du Heat 3-0, duel mémorable face aux Knicks pour une qualification aux Finals de conférence (4-3) et victoire face aux Cavs 4-2 qui leur donnera le droit d'accéder aux Finals NBA pour la seconde fois d'affilée. Si ces moments historiques ont eu l'impertinence de s'effacer de votre mémoire, on vous invite sans plus attendre à vous rendre sur la page consacrée à cet anniversaire. Ca vaut le détour.


  • L'édition 2012 du Quai 54 approche à grand pas. Cette année encore, l'évènement pourrait battre un record d'affluence. Et comme chaque année, tout le monde n'accèdera pas à l'enceinte tant convoitée. Un endroit sur lequel tous les regards se tournent dès l'aube, pour certains même dès quatre heures du matin. Et il y a de quoi. L'entertainment proposé est chaque année un peu plus grandiose. Pour vous en convaincre, il suffit de repenser au casting de l'édition 2011. Ray Allen, Fabulous, Haneef Munir, Justin Darlington, Andrew Albicy, pour ne citer qu'eux, avaient été croisés dans les travées du plus grand tournoi de streetball en Europe. Le seule et unique à bénéficier du soutien de Brand Jordan. Ca en dit long sur la capacité d'Hamadoun Sidibé, son créateur, à nous offrir le meilleur. Cette année encore, vous ne serez pas déçu, vous avez notre parole.

    Pour ceux qui auraient encore besoin de se laisser convaincre, jetez donc un oeil à cette vidéo amateur de 50 minutes qui revient sur le concert de Fabulous et sur le Dunk Contest. Elle parle d'elle même. On a peut être tord de faire le buzz après tout. Les files d'attente pour l'achat des billets - le tournoi est payant cette année - risquent encore de s'allonger. (Crédit photo - Miguel José)


  • The 100 Best Air Jordans of All Time

    Classer les 100 plus belles Air Jordan de tous les temps. C'est l'idée folle qui a germé dans la têtes des journalistes de la rédaction de Complex. Le résultat de cet exervice improbable est disponible en ligne. Chacune des 100 paires est agrémentée de son année de sortie et d'un petit commentaire histoire de replacer ladite paire dans son contexte.

    Sans surprice, ce sont les modèles 1 à 23 qui trustent la majorité des places, en particulier les 10 premières. Le top 3 n'est pas vraiment une surprise non plus mais on ne vous dit rien. Certains choix sont discutables mais ne serait-ce que par respect pour le travail effectué, nous nous garderons bien de les commenter. Pour découvir le classement en question, c'est ici que ça se passe.


  • ***************************************************************************************************
    Bonjour, la commande de DVD connait un véritable succès depuis son lancement. Nous sommes contraints de rallonger provisoirement les délais d'expédition de 1 à 2 jours à 4 jours. Merci de votre compréhension.
    **************************************************************************************************


  • Jordan Son of Mars "Bred"

    Le modèle Air Jordan Son of Mars n'a pas six mois d'existence qu'on le présente déjà comme le digne successeur de la Spizike. Si la 'Zike rendait hommage à Spike Lee et à 40 Acres sa société de production, la Son of Mars est un autre clin d'oeil au cultissime supporter des Knicks. Cette fois, c'est Mars Blackmon, un personnage fictif interpétré par Spike Lee lui-même dans le film She's Gotta Have It, qui est mis à l'honneur.

    Aussi loufoque que le personnage auquel elle rend hommage, la Jordan Son of Mars s'inspire d'éléments caractéristiques des Jordan 3, 5, 6 et 20. Le résultat est pour le moins original mais il a sur convaincre au point qu'on en parle déjà comme d'une des plus belles créations de l'année 2012. S'il est encore trop tôt pour savoir si elle rentrera dans l'histoire, les deux premiers colorways ont en tout cas dépassés les espérances avec des volumes de vente exceptionnels pour une paire aussi caractéristique.

    Le 2 juin dernier, la marque au Jumpman nous a dévoilé le troisième coloris de cette paire. Un mélange de noir et de rouge baptisé "Bred" (contraction de Black & Red). Ce modèle, plus sobre que les deux précédentes releases, nous rappelle étrangement la Jordan Spizike Stealth. Est-ce à dire qu'elle connaîtra le même succès? C'est fort possible.


  • 2012 sera l'année de la Air Jordan IV. Quatre exemplaires de ce modèle incontournable seront en effet réédités cette saison. 23 ans après sa création, cette paire ne s'est pas démodée, en témoigne le succès de la White/Cement retro à la mi-février. Ce succès, cette chaussure le doit à son géniteur, Tinker Hatfield, un homme au génie inégalé dans le domaine de la sneaker, qui a su créer un modèle au design emblématique et au confort adapté au profil de jeu fait d'envolées incessantes du numéro 23 des Bulls. Sa renommée, cette chaussure le doit aussi à son meilleur représentant, Michael Jordan. Son succès, elle le doit enfin au buzz qui a entouré le phénomène sneaker lors de sa sortie en 1989.

    Du shoot de Jordan à la dernière seconde du match face aux Cavs le 7 mai 1989 en passant par le film Do the Right Thing, nous vous proposons aujourd'hui un rapide retour en vidéo sur les quatre anecdotes qui ont le plus alimenté la légende de cette chaussure mythique.


  • Quand Jordan portait du Adidas et du Converse

    MJ et les chaussures Jordan s'est une longue histoire de 27 ans qui s'est très vite tansformée en une superbe saga commercial. Seulement, avant d'opter pour du Nike et de signer un contrat avec la firme de Phil Knight, Jordan préférait les Adidas. Il avait même été à deux doigts de signer avec la marque aux trois bandes avant de sa raviser pour des raisons que nous avions évoquées ici. A choisir, MJ aurait même été tenté de chausser du Converse puisque son équipe des Tar Heels en avait fait son équipementier au milieu des années 80 à l'époque où Jordan évoluait dans le club de Caroline du Nord.

    Nous avons trouvé la preuve de ce désamour pour les Nike sur cette photo. Elle est tiré d'un magazine Playboy de 1983. Ce cliché met à l'honneur les meilleurs universitaires du pays (de gauche à droite et de haut en bas) : Glenn Rivers, guard, Marquette; Dale Ellis, forward, Tennessee; Pat Ewing, center, Georgetown; Terry Holland, Coach of the Year, Virginia; Sam Bowie, center, Kentucky; Jon Sundvold, guard, Missouri; Ennis Whatley, guard, Alabama; Michael Jordan, guard, North Carolina; Sam Perkins, forward, North Carolina; Keith Lee, center, Memphis State; Ralph Sampson, center, Virginia). Sur cette photo, le jeune Michael a 20 ans et il porte un t-shirt Converse et des chaussures Adidas. Point de Nike ! On ne sait pas si MJ se souvient de l'existence de cette photo mais elle le ferait certainement bien rire !! Et puis comme on dit : y'a que les cons qui...


  • Air Jordan XI RETRO 2012 "Cool Grey"

    Moins d'un mois après la réédition de la Air Jordan XII "Playoffs", Brand Jordan remet le couvert avec la sortie prévue demain de la Air Jordan XI Rétro 2012 "Cool Grey". A première vue suprenant, ce colorway inédit gris et blanc aux accents orange devrait rapiement obtenir l'adhésion de la communauté sneaker tant il est difficile de dénicher les modèles originaux de chez Jordan dans des teintes nouvelles. A ceux qui se demandent ce qui a bien pu servir d'inspiration à ce nouvau modèle, soyons honnêtes, nous n'en savons franchement rien. Ceci étant dit, nous lui avons trouver d'étranges ressemblances avec le perroquet gris du Gabon.

    Nous ne l'avons pas eu entre les mains mais les images qui circulent sur le net laissent présager des finitions exceptionnelles. Il ne nous reste plus qu'à tester tout ça mais quelque chose nous dit qu'elle devrait aisément trouver sa place parmi les plus beaux colorway de la marque. Un beau succès en perspective !